Un compte rendu subjectif de cette journée d'appel du 18 juin.

Published on

Nous etions une dizaine dès 16h pour le rdv jardinage à s'inquieter parce qu'il pleuvait pas mal.
Inquiétude, inquiétude, le groupe de zik nous appelle pour savoir si le concert tient toujours, on a deux trois baches, donc ça pourra peut-etre le faire, mais quand même fait chier...
Finalement on voulait pas annuler les concerts ni la soirée, donc on a décidé d'annuler la pluie !
Et à 18h pile, il a arrêté de pleuvoir et des gens ont commencé à débarquer. A partir du moment où on n'était plus qu'une bande de dix pequenaud-es, on était assez nombreus-es pour se diviser en plein d'ateliers differents.

Donc la vingtaine de pequenaud-es, puis quarantaine (puis au cours de la soirée jusque une centaine) se sont partagés trois terrains de jeux différents.

Premier terrain de jeux :
Les Jardins d'Utopie, où l'on a pu continuer la session jardinage, desherbage, recolter les fèves et les haricots du jardin, et faire de bons plats agrémentés d'ail et d'oignons du jardin.
lieu de discussions, espace des possibles ou camp retranché pour boire des bières. Bonne ambiance. Et d'ici on a pu entendre un petit concert de bombardes jusqu'au deuxième terrain de jeux.

Deuxième terrain de jeux : Un tout nouveau terrain que les sympatisants à la cause jardiniere pirate ont décidé d'ouvrir en soutien.
En quelques dizaines de minutes, une petite parcelle de 20m² est retournée, desherbée et l'on y plante des pieds de tomates, de fenouil et des tournesols. C'est la joie hippique. Trente personnes mettent tour à tour les mains dans la terre sauf quelques-un-es qui préféraient jouer du pipeau, de l'accordéon ou discuter.
Parmi elles, deux personnes de la mairie de Grenoble venues en reconnaissance. Je me rappelle plus trop ce qu'elles ont dit, mais ça a eu l'air de discuter pas mal.
C'est sur ce deuxième terrain de jeux que JF Vaillant et ses deux acolytes sont venus faire leur sermon : "on aurait ""rompu"" le dialogue".

Troisième terrain de jeux : Lieu où finalement la majeure partie des personnes venues se sont retrouvées autour de 21h : les concerts !
Les musicos s'étaient installés sous quelques arbres par crainte de la pluie mais finalement ils n'ont pas été mouillés.
Une petite centaine de personne a pu assister à 3h de musique barrée, manger des pizzas cuites au feu en sauvage !

En gros, une bonne soirée, où tout est sauvage, tout est gratuit. Une soirée de plus sans leurs salles, leurs autorisations. Une soirée encore pour affirmer que oui, on est chez nous. Nous sommes usagers et pas simples consommateurs de lieux. Nous "usons" ta fac, et ça fait du bien ! Une auto-soirée parce que autogérée, parce que tout le monde s'est bougé pour l'organisation, faire la vaisselle, ranger après. Parfait !

Vous pouvez rajouter votre version dans les commentaires de l'article, si vous avez des photos, vous pouvez les envoyer à jardins-utopie{arobaz}gresille.org

Suivez de pres la suite des evenements, on mijote surement quelque chose pour juillet et aout !!

Comment on this post