Les jardins en procès, ça y est !

Published on

Et voilà, on s’apprête à juger les jardins d’utopies, jardin potager autogéré du campus pour "culture illicite de légumes en pleine terre... et boulversement de la nature d’origine plane du terrain." Entre autre foutaises...

Ces jardins sont un espace de liberté, ces jardins sont tout ce qu’il reste de la lutte anti CPE de 2006 sur le campus, et surtout ces jardins sont des jardins. Va-t-on se laisser carroter par un projet "d’esplanade de la convivialité verte", un "aménagement urbain important dans le cadre de la requalification du coeur campus financé au titre d’un contrat Etat-Région" ?

Soyons nombreu-ses-x au procès pour nous opposer à la supercherie du "green-washing" dans la technopole.

Le Vendredi 24 janvier à partir de 14h au tribunal administratif de Grenoble (place Verdun),

venons défendre une aventure riche en partage, en gratuité, en expériences et en humus.

Nous ne nous laisserons pas faire car "il s’agit d’une initiative urbaine importante dans le cadre de la requalification du coeur campus financée au titre d’un contrat Autogestion-Recyclage porté par les acteur-trices en présence du cis-mentionné campus de l’innovation, qui sera résolument rurale, agricole et participative".

A bas l’Agro-phobie !

Réapproprions nous nos espaces !

En pièce jointe, leurs armes.

Les jardins en procès, ça y est !

Comment on this post